Musée de l'Image

Musée de l'Image

En juin 2015, le Musée de l’Image, structure de la Ville d’Épinal, a lancé un appel à participation aux établissements éducatifs de la région pour préparer la 1ère édition des RENCONTRES DE L’IMAGE « SPÉCIAL COLLÈGE » dans la continuité des Rencontres de l’image | Une image ne meurt jamais, colloque avec près de 20 intervenants, professionnels de l’image et artistes, proposant des conférences tout public.
Deux classes du collège L.Armand de Golbey, un groupe des Résidences A.Ferry de St-Dié et une classe du collège E.Triolet de Thaon-les-Vosges ont répondu positivement à cette invitation, soit près de 70 participants.
Avec comme objectif d’éduquer les regards en questionnant les liens entre images anciennes et actuelles, toutes les étapes de cette action pédagogique ont été conçues au courant de l’été 2015 par le musée et les structures volontaires. Chaque établissement a ainsi pu élaborer un projet « sur-mesure » en 2 étapes : la mise en place d’une série d’actions préparatoires et la participation à un événement commun de clôture.

LES ACTIONS PRÉPARATOIRES
Dès septembre 2015, tous les adolescents accompagnés de leurs enseignants ou éducateurs ont bénéficié d’une série d’activités personnalisées (découverte du musée et ses coulisses, lectures d’image, initiation technique) en lien direct avec l’une des 3 expositions du musée : L’esprit des bêtes | Image, des images | Le chemin des images.
Au cours du trimestre, accompagnés par leur équipe pédagogique et avec l’intervention du musée, les groupes ont ensuite produit un « objet » en rapport. La forme d’expression a été définie par les participants eux-mêmes : réalisation plastique, travail d'écriture, interview, mise en scène théâtrale...Le tout a été présenté lors d’un événement commun de restitution.

L’ÉVÉNEMENT DE CLÔTURE
Aboutissement de 3 mois de travail, l’action pédagogique s’est achevée par une demi-journée de rencontre (le 26 novembre 2015), l’occasion de valoriser l’investissement des participants, de partager publiquement le fruit de leur travail mais aussi de proposer un programme d’activités adaptées au public adolescent :
→ Une image ne meurt jamais… Intervention de Martine Sadion, conservatrice en chef du patrimoine. De La laitière à la Cène en passant par La ronde de nuit... Les élèves ont découvert, par quelques exemples, l’histoire et l’évolution de modèles iconographiques.
→ M3, Le Musée à Ma Mesure. Mini-conférences tenues et mises en scène par les adolescents. De l’œuvre d’art à l’imagerie populaire mais aussi la publicité, les modèles religieux et les images du pouvoir, il  s’agissait d’étudier la persistance d’une image à travers le temps.
→ (Re)création. Après une brève présentation du travail de Charles Fréger et de Benjamin Rabier, ce fut au tour des élèves de présenter leurs productions, réinterprétations plastiques des œuvres originales.
→ J’ai une question à vous poser ! Sébastien Gouju et Hélène Humbert, deux artistes invités, ont répondu à toutes les questions que les élèves leur avaient préparées.

Ainsi, grâce aux différentes interventions tantôt animées par les adolescents eux-mêmes, par l’équipe du musée mais aussi des artistes invités, les auditeurs ont pu ainsi partager et compléter leurs connaissances autour des images des collections, mais pas seulement…

LA VALORISATION
À l’issue de l’événement, un dossier de restitution a été envoyé à chaque établissement partenaire. Également disponible sur le site internet du musée, il propose un résumé, non-exhaustif, des actions préparatoires mises en place pour chaque projet collaboratif et présente le résultat des recherches et travaux réalisés.

L’ÉDITION 2017
Fort de la réussite de cette 1ère expérience, le Musée de l’Image | Ville d’Épinal renouvelle cette action en 2017 et l’ouvre à un public plus large. Un appel à participation a été lancé à tous les collèges et lycées de la région mais également aux structures médico-sociales présentes dans le fichier contacts du musée. Près de 5 établissements sont déjà intéressés par cette prochaine édition. Le travail de préparation et la création des projets « sur-mesure » sont en cours…

Share

Post a Comment