Jeunesses Musicales de Mirecourt

1. Un concours dont la notoriété ne cesse de grandir :

 

Le Concours et le Festival organisés dans le cadre des Rencontres Internationales de Musique de Mirecourt sont complémentaires et le choix retenu ici est de valoriser le Concours International de Violon dont la 4ème édition s’est déroulée du 14 au 20 novembre 2016. En effet, la jeunesse est de manière toute évidente au centre des actions menées par les JMF-Mirecourt à cette occasion.

Cet événement se forge une réputation de plus en plus remarquée qui se traduit par un nombre croissant d’inscriptions : 47 candidats inscrits en 2016 contre 39 en 2014 et 35 en 2012.

 

En effet, le haut niveau et la qualité du jury, l’hébergement en famille d’accueil et le suivi individuel des candidats sont autant d’éléments qui, d’année en année, contribuent à la renommée de ce concours.

Marianne Piketty, Directrice Artistique des Rencontres, a souhaité pour ce 4ème Concours International de Violon s’associer une fois encore à des artistes menant des carrières internationales afin de composer un jury d’exception. Elle s’est également attachée à choisir des professeurs reconnus dans le monde entier pour leur talent pédagogique ce qui permettra non seulement aux candidats d’être évalués par des professionnels de qualité, mais également de tirer profit des master-classes qui leur seront dispensées. :

- lya Grubert (Lettonie) – Président du Jury - Né à Riga en Lettonie, il s’impose rapidement comme un musicien possédant un talent exceptionnel, un violoniste dans la pure tradition des grands virtuoses russes, possédant un son inimitable et une technique extraordinaire. Pédagogue reconnu, il enseigne au Conservatoire d’Amsterdam.

- Dong-Suk Kang (Corée) : Acclamé pour son sens artistique, sa musicalité et sa virtuosité hors du commun, il s’est produit avec un immense succès sur les 5 continents. Il est décrit par la critique comme « … actuellement l’un des plus grands violonistes du monde. Sa technique et ses coups d’archet parfaits produisent un des sons du violon les plus beaux jamais entendus ». Dong-Suk Kang interprète un large et éclectique répertoire avec des grands standards du classique mais aussi des œuvres inhabituelles et moins connues.

- Friedemann Eichhorn (Allemagne) : Violoniste unanimement reconnu par ses pairs, il se produit régulièrement avec des orchestres réputés. Il apprécie la musique de chambre et est professeur de violon à la Liszt School of Music de Weimar depuis 2002. En Roumanie il s’est vu décerner la prestigieuse médaille George Enescu et il est titulaire d’un doctorat en musicologie.

- Jan Repko (Pays-Bas) :Il s’est régulièrement produit en tant que soliste et dans des ensembles de musique de chambre. Il est très prisé en tant que professeur de violon et dispense régulièrement des master-classes aux quatre coins du monde. Il a fait partie du jury de nombreux concours internationaux de violon.

 

2. Le déroulement des épreuves :

 

Se déroulant au cinéma Le Rio de Mirecourt, du mardi au samedi, les auditions du 1er tour et de la demi-finale sont librement ouvertes au public, permettant ainsi gratuitement l’accès pour tous à des concerts de grande qualité et offrant à un public très large, l’opportunité unique de découvrir des œuvres majeures ou des pièces rares du répertoire de la musique classique ou contemporaine.

Le public a répondu présent dès la première heure du 1er tour, certains ont suivi les épreuves de bout en bout et d’autres ont assisté à quelques auditions choisies en fonction de leurs disponibilités, mais tous sont sortis enchantés et ravis de la qualité des prestations. Nous estimons que les épreuves du 1er  tour ont rassemblé environ 300 auditeurs sur 2 jours et les épreuves de la demi-finale environ 200 auditeurs sur 1 journée.

 

La finale, organisée en partenariat avec Les Concerts Classiques d’Epinal, s’est déroulée devant une salle comble à la Rotonde de Thaon-les-Vosges.et a ainsi rassemblé près de 800 auditeurs.

Accompagnés par l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, sous la Direction de Rani Calderon, les candidats finalistes devaient interpréter un concerto à choisir dans une liste mise à leur disposition au préalable. Les hasards de la sélection nous ont permis cette année d’écouter avec grand plaisir 4 concertos différents et composés par Brahms, Lalo, Mendelssohn et Tchaïkovski.

 

Afin de terminer la semaine en beauté, un concert de gala a été proposé à l’issue de la Finale du Concours de Violon et pendant la délibération du jury.

Ce concert fut interprété par les demi-finalistes qui n’avaient pas été sélectionnés pour la finale ainsi que le candidat qui avait remporté le prix de la meilleure interprétation de l’œuvre contemporaine lors du 1er tour. L’occasion fut ainsi donnée au public de patienter en musique en découvrant ou redécouvrant les extraits des meilleurs moments de la semaine tout en permettant à de jeunes artistes de qualité de se produire devant une assemblée de mélomanes dans une salle prestigieuse de notre région.

 

Conclusion – Un bilan global très positif

 

Le 4ème Concours International de Violon de Mirecourt a remporté un vif succès tant au niveau de l’organisation que de la fréquentation.

Un public enthousiaste a suivi avec intérêt et assiduité l’ensemble des épreuves et des manifestations.

Au total, nous pouvons affirmer que sur une semaine, du lundi 14 au dimanche 20 novembre 2016, Mirecourt a accueilli plus de 1 100 spectateurs et au total, en incluant la finale qui s’est déroulée à Thaon-les-Vosges, ce sont près de 2 000 personnes qui ont été touchées et sensibilisées par ces rencontres.

Ce public devenu fidèle et en régulière augmentation, a été très fier de participer à un événement mêlant la musique, le patrimoine local, de jeunes artistes en devenir, des professionnels et des mélomanes amateurs.

La lisibilité de la manifestation 2016 s’est encore améliorée en s’appuyant sur l’ensemble du réseau de communication des programmations culturelles du grand Est afin de partager avec le plus grand nombre de personnes ces moments d’exception.

Les retombées médiatiques ont été au-delà de toute attente comme en témoigne une large couverture dans la presse à travers des articles en amont et quasi quotidiennement pendant la semaine du concours afin d’informer les lecteurs des événements et résultats des épreuves au jour le jour. Nous avons également pu bénéficier d’annonces régulières sur les radios locales et de reportages très intéressants sur Vosges Télévision et France 3 Lorraine. Au niveau international, les résultats du concours ont été relayés par les médias spécialisés que sont The Violin Channel et The Strad via leur site d’information en ligne et une interview de Marianne Piketty présentant le Concours a été transmise sur Radio Luxembourg.

Une trentaine de bénévoles et une quarantaine de familles ont été mobilisées en permanence pour l’encadrement et la bonne logistique durant le concours.

Au-delà d’un simple concours cet événement se veut à travers des concerts, master-classes et visites, fédérateur de rencontres et vecteur de partage de richesses autant culturelles, musicales, humaines que de savoir-faire et de patrimoine. Les échanges provoqués et encouragés tout au long de la semaine sont une des clés de la réussite des Rencontres Internationale de Mirecourt et de son Concours de Violon.

Share

Post a Comment